: a a a a
: A A A

Commencez à lire le site à voix haute et contrôlez la vitesse et le volume à l’aide du lecteur. Vous pouvez également survoler et cliquer pour lire à voix haute n’importe quel texte sur le site.
Ajoute un masque anti-distractions à l’écran. Bloquez tout le contenu non nécessaire et faites défiler la page ligne par ligne.
Modifie le curseur par défaut & et son pointer pour une version plus large vous facilitant la navigation sur le site web.
Simplifiez n’importe quelle page sur le site web en 1 clic. Vous pouvez également contrôler le contraste, les couleurs et la taille du texte et imprimer la page.
Menu accessibilité
APEI Aube
apei-telechargement-documentations

Non classé

theme_actu-en-avt_icn-like

Cap Esat continue de grandir à Aéromia

L’Association de parents d’enfants inadaptés développe ses activités et souhaite embaucher 15 personnes en situation de handicap supplémentaires.

D’un côté, on fabrique des cales en bois pour des vélos. De l’autre, on met en sachets des manchons. Entre les deux, on démantèle des guirlandes lumineuses en vue de leur recyclage. Voici quelques-unes des activités de sous-traitance industrielle qui se déroulent en ce moment à Cap Esat à Romilly-sur-Seine. Entretien des espaces verts et prestations en entreprise constituent les autres activités de cet Établissement et service d’aide par le travail (Esat). Anciennement Esat du Quai de la Pallée, il a été repris par l’APEI (Association de parents d’enfants inadaptés) de l’Aube fin 2016 et Cap Esat est installé depuis le début de l’année 2018 sur la zone Aéromia.
Aujourd’hui, les partenariats se développant avec certains clients, l’APEI, présidée par Marylin Bonnot et dirigée par Frédéric Sergent, a décidé d’assurer son développement en investissant une troisième cellule dans la continuité des deux premières. L’association confirme, ainsi, son implantation à long terme sur le secteur, puisqu’elle compte acquérir ces trois cellules pour un montant de 579 600 € HT d’ici au 1 er juin 2023. La promesse de vente a été signée en décembre avec la communauté de communes des Portes de Romilly-sur-Seine (CCPRS) (lire notre édition du 28 décembre).

« Pour ces quinze places supplémentaires, on a une trentaine de personnes en liste d’attente. »

Aujourd’hui, si l’agrément de Cap Esat est de trente personnes, l’APEI a demandé à l’ARS (Agence régionale de santé) quinze places supplémentaires afin d’assurer les demandes de ses clients partenaires, parmi lesquels Le Coq Sportif, dont le magasin de déstockage est également installé sur la zone commerciale. « On a du potentiel. Pour ces quinze places supplémentaires, on a une trentaine de personnes en liste d’attente », indique Frédéric Munier, directeur multisites. Sachant que les Esat de l’APEI Aube emploie 499 personnes en situation de handicap, sans compter tous les encadrants de toutes les structures à destination des enfants et des adultes. « Nous sommes le deuxième employeur privé de l’Aube. Nous établissons plus de 1 600 bulletins de paie par
mois », complète Frédéric Sergent.

Ainsi, on rappelle que l’APEI gère aussi l’IME (institut médico-éducatif) Le Verger-Fleuri à Maizières-la-Grande-Paroisse. Cap Esat permet donc potentiellement aux jeunes de trouver un emploi sur le secteur à leur sortie de l’IME. Lors d’une rencontre récente avec les dirigeants de l’association, le président de la CCPRS, Éric Vuillemin, a tenu à souligner l’« efficacité du travail » fait pour mener à bien ce projet.

 

Sandra Roger – l’Est Eclair


0

4

Partager l'article :