Plus petitNormalGrand


Retrouvez-nous sur
facebook viadeo youtube


trait
logopetit

29 avenue
des Martyrs
de la Résistance
10000 Troyes

Tél. 03 25 70 44 00
Fax 03 25 80 81 26

contact@apei-aube.com


trait
Festival Tous en Zic les 16 et 17 Novembre 2017

Festival Tous en Zic les 16 et 17 Novembre 2017

Programmation Festival Tous en Zic

Programmation Festival Tous en Zic

Ils soutiennent le festival Tous en Zic

Ils soutiennent le festival Tous en Zic

Inscrivez-vous au Café Des Parents 2017 AVRIL-MAI-JUIN-SEPTEMBRE-OCTOBRE

Café Des Parents

Dessin d'enfant

Dessin d'enfant

Le 11 juin 2016 avait lieu notre Assemblée Générale

Le Film "La parole est à nous" un film réalisé par T.C.B., Centre Créatif d’éducation à l'image et avec nos Usagers.

Invitation projection: LA SANTE on en parle! Mardi 26/09/17 à 13h30

Projection : LA SANTE ON EN PARLE ! Mardi 26/09/17 à 13h30

MINI OLYMPIADES Adultes le Samedi 23 Septembre 2017. Tous en piste !

MINI OLYMPIADES Adultes le Samedi 23 Septembre 2017. Tous en piste !

L'APEI de l'AUBE Une association du mouvement parental

L'APEI de l'AUBE Une association du mouvement parental

Sébastien Chabal à la rencontre des jeunes de l'APEI de l'Aube

Nos marathoniens à New York novembre 2015

"La personne Handicapée est au centre du dispositif"



Actualités de l'APEI

Inclusive & solidaire

Inclusive & solidaire

Une société inclusive et solidaire s’adapte à chaque citoyen, respecte son libre arbitre et offre les mêmes possibilités à tous, sans favoriser ni isoler certains, du fait de leur différence.  Aujourd’hui, les personnes handicapées intellectuelles sont particulièrement laissées de coté et accèdent difficilement à l’école, au travail, à la santé, au logement, à l’information... Leur destin est tracé d’avance, en marge de la société, sans qu’elles aient leur mot à dire. Construire une société inclusive et solidaire, respectueuse de toutes nos différences, c’est réfléchir autrement en étant directement utile à tous.

Une école inclusive qui s’adapte à toutes les différences

 Nous sommes tous différents. Les enfants, avec ou sans handicaps, ont des capacités et peuvent avoir des difficultés d’apprentissage diverses. Une école inclusive s’adapte aux compétences de chacun et prend en compte les besoins éducatifs particuliers en adaptant les enseignements. Cette approche est utile à tous les enfants.

 Que faire pour y parvenir ?

  • Les classes qui accueillent des enfants avec des besoins éducatifs particuliers doivent avoir un effectif réduit. L’enseignant doit être secondé par un auxiliaire pédagogique pour que les cours soient adaptés à tous en ne pénalisant personne.
  • La communauté éducative, doit être formée à l’adaptation des parcours, des méthodes et des outils pédagogiques pour répondre le mieux possible aux besoins de chaque enfant.
  • Les locaux des écoles doivent être aménagés pour que rééducations et soins puissent s’effectuer sur le lieu de scolarisation.

 

Un travail adapté

Une activité professionnelle, tout le monde en a besoin pour vivre et être autonome. C’est aussi important pour avoir une vie sociale. Pour travailler, il faut acquérir des compétences, des diplômes, de l’expérience. Pour les personnes handicapées, des aides techniques et des accompagnements humains personnalisés sont nécessaires. Ainsi, le travail peut être adapté à chaque personne en fonction de ses besoins particuliers.

 Que faire pour y parvenir ?

  • Proposer aux travailleurs un statut individuel reconnu et des accompagnements pérennes pour lui permettre d’exercer une activité professionnelle.
  • L’expérience acquise par les personnes handicapées intellectuelles doit être davantage reconnue et se traduire par des diplômes ou certifications. Elles peuvent aller plus loin dans l’acquisition de compétences.
  • Les formations professionnelles doivent être accessibles aux personnes handicapées.

 Un système de santé inclusif et solidaire 

Lorsque l’on a un handicap intellectuel, l’accès à la santé est compliqué. Ruptures de soins et absence de prévention entrainent des conséquences graves pour la santé des personnes handicapées dont l’espérance de vie est d’ailleurs très inférieure de celle des autres français. Un système de santé inclusif et solidaire leur fournit des soins courants, préventifs et un diagnostic comme pour tout citoyen. Les professionnels de santé sont formés pour s’adapter à leurs différences et une information accessible permet aux patients de comprendre les actes de soins et de communiquer avec les équipes soignantes.

 Que faire pour y parvenir ?

 Organiser des bilans de santé annuels pratiqués dans des consultations spécialisées et multidisciplinaires.

  • Revaloriser les actes de soins pour prendre en compte le fait qu’accueillir, expliquer, soigner une personne avec handicap intellectuel peut prendre plus de temps.
  • Former tous les acteurs de santé pour s’adapter aux besoins des patients porteurs de handicap (formations initiales et continues).

 Un habitat inclusif pour choisir son lieu de vie

L’habitat est un marqueur de citoyenneté. Avec un habitat inclusif les personnes handicapées ne sont plus que « hébergées ». Elles peuvent choisir elles-mêmes l’endroit où elles veulent vivre. Elles accèdent sans discrimination aux divers modes d’habitats possibles et bénéficient si nécessaire d’un accompagnement adapté à leurs besoins. Leur permettre d’avoir un « chez-soi », c’est reconnaître leur citoyenneté et leur libre arbitre en favorisant les liens sociaux et le vivre ensemble.

 Que faire pour y parvenir ?

 Comme tout citoyen, les personnes handicapées doivent pouvoir choisir leur lieu de vie. Habitat - individuel, semi-collectif ou collectif, leur sont accessibles sans discrimination (bail, emprunt bancaire, etc).

  • En fonction de leurs besoins, les personnes handicapées peuvent être aidées par des professionnels formés à l’accompagnement.

 Un accompagnement inclusif et solidaire 

Aujourd’hui, de très nombreuses personnes handicapées, sont sans solution d’accompagnement ou bénéficient de solutions inadaptées à leurs besoins. Cet accompagnement, que ce soit ou sein de structures spécialisées ou via des aides humaines à l’autonomie, constituent la base d’une société inclusive et solidaire comme le prévoit la loi. La solidarité nationale doit compenser les conséquences du handicap de chaque citoyen pour lui permettre de vivre le plus possible avec et parmi les autres et permettre aux familles de ne plus assumer seules des situations inextricables, sans soutien.

Que faire pour y parvenir ?

Appliquer la loi votée en 2005 et mettre en place un plan d’urgence pour proposer à toutes personnes handicapées des solutions d’accompagnement de proximité adapté à leurs besoins et leurs attentes.

 

Une information accessible

Pour vivre en société, apprendre, travailler, être soigné il faut accéder à toutes formes d’informations. En France, des millions de personnes peuvent avoir des difficultés de compréhension plus ou moins importantes de façon permanente ou temporaire (personnes handicapés, illettrés, migrants, personnes âgées…). Un standard, « le Facile à lire et à comprendre » existe et permet de rendre les informations écrites, électroniques et audiovisuelles accessibles à tous, élément essentiel pour exercer une citoyenneté active, être autonome et participer à la vie collective.

 Que faire pour y parvenir ?

  • Déployer à large échelle les informations en Facile à lire et à comprendre pour un égal accès à tous les supports d’informations (ex : formulaires administratifs et informations publiques, modalités de votes, campagnes de préventions...)


Accès Adhérents | Accès membres du Conseil d'Administration | Accès gestionnaire de site | Mentions Légales | © JBD Conseil 2014